ODF issu de tableur


Pour les caractéristiques techniques du format, consulter la description exhaustive de ODF dans la partie consacrée aux fichiers texte. On trouvera ici une brève évaluation d’ODF pour son utilisation comme format d’archivage pour tableurs.

Evaluation


Ouverture du format: 4

Ce format est une norme OASIS depuis 2005 et il est disponible publiquement depuis 2006 comme ISO/IEC 26300.

Licence libre: 4

Ce format contient des brevets. Ceux-ci sont mis en circulation pour toutes les versions futures, tant que durera la collaboration avec Sun (ou Oracle).
Les polices utilisées ne font pas partie du domaine public, ce qui risque de poser des problèmes de droits lors de l'utilisation future.

Diffusion: 1

Ce format est encore peu répandu; il est cependant recommandé dans le domaine public ou prescrit généralement en tant que norme (Allemagne, Belgique, Argentine, etc.).

Fonctionnalités: 4

OpenOffice permet de créer des documents ODF et peut convertir en ODF divers formats de traitement de texte courants et obsolètes. Préserver la présentation des documents ODF pose cependant problème. De même, les documents ODF originaux sont présentés sous diverses formes par les différents visualiseurs. Cela est dû au fait que les polices ainsi que les espaces de couleurs ne sont pas encapsulés dans les fichiers ODF. Les fichiers ODF peuvent contenir des macros, ce qui peut également empêcher un affichage fiable des documents. L'option de protection en écriture pose également des problèmes du point de vue archivistique.

Implémentation: 3

ODF est le format natif d'OpenOffice et de ses dérivés. Depuis 2009, Microsoft Office également permet de produire des documents en ODF.

Densité de mémorisation: 3

L’utilisation de la compression ZIP permet d’atteindre une densité de mémorisation relativement élevée.

Vérifiabilité: 3

La reconnaissance peut se faire grâce à l'extension ainsi qu'à la séquence d'octets correspondante. Il n'existe aucun validateur spécial.

Bonnes pratiques: 1

L'utilisation de ce format par les autorités et dans l'administration est encouragé par l'Etat dans divers pays. Le format n'est pas encore utilisé par les services d'archivage.

Perspectives: 2

Les avis divergent quant aux perspectives de diffusion d’ODF. Quelques auteurs doutent que ce format puisse s’imposer malgré le soutien de l'Etat, compte tenu de la concurrence d’OOXML et de la position dominante de Microsoft sur le marché. Cela étant, une importante communauté largement soutenue travaille sur ce format. Il n'est par conséquent pas possible actuellement d'évaluer les chances d'avenir du format avec certitude.

Classes de formats: C

Ce format est intéressant pour l’archivage. Il n'est toujours pas répandu, bien qu'il existe depuis 2005.


Conclusion

ODFL est un candidat possible pour l’archivage lorsque la fonctionnalité du tableur doit être conservée. Consulter la discussion au sujet de XLS.

last update: georg.buechler - Mon, 04 Jul 2016 [12:22:57]
Copyright © by Koordinationsstelle für die dauerhafte Archivierung elektronischer Unterlagen
Copyright © by Centre de coordination pour l'archivage à long terme de documents électroniques