Données graphiques


Graphiques matriciels et vectoriels

Dans le domaine des données graphiques, le Cfa analyse et compare en détail uniquement les formats des graphiques matriciels. Les graphiques matriciels (également dénommés graphiques en points) représentent une image par des points individuels (pixels) disposés selon un système de coordonnées cartésiennes (matrice ou grille). A l'inverse, les graphiques vectoriels décrivent des images (plus précisément leurs éléments constitutifs) par des fonctions mathématiques. Ils sont principalement utilisés pour des aspects particuliers dans les domaines spécialisés comme la CAO ou le SIG. Il n'y a pas lieu d'effectuer une comparaison de ces domaines d'application. En outre, l'archivage de données issues de systèmes de CAO ou de SIG peut encore moins être cantonné à un débat sur le format que pour les autres données et documents.
C'est pourquoi le Cfa ne propose qu'un aperçu général des graphiques vectoriels, complété par l'analyse détaillée d'un format d'échange éventuel (SVG). Dans le domaine des graphiques matriciels, il analyse et compare en détail six formats de données différents: TIFF, JPEG, JPEG2000, PNG, DNG et PDF/A-2.

Compression

Les graphiques matriciels sont souvent comprimés, vu leur taille, afin de réduire la place et les capacités de communication nécessaires. Comprimer un JPEG ou JPEG2000 peut idéalement réduire l'espace mémoire nécessaire d'environ un dixième par rapport à un fichier TIFF non comprimé, sans perte de qualité perceptible à l'œil nu (voir http://www.cs.sfu.ca/CC/365/mark/material/cgi-bin/whichjpeg.cgi (JPEG) et https://kost-ceco.ch/cms/index.php?compression_fr (JPEG2000) pour une comparaison). Les considérations générales sur la compression des données s'appliquent à leur archivage: il faut éviter les algorithmes de compression avec pertes, sauf lorsque les graphiques matriciels se trouvent déjà sous forme comprimée avec pertes (par exemple en format JPEG. Il peut être alors nécessaire d’accepter cette solution tout en prévoyant des cycles de migration aussi longs que possible. Il est particulièrement déconseillé de convertir immédiatement des formats comprimés en formats d’archivage. En effet, les informations correspondantes sont déjà perdues et une conversion plus tardive permet de prolonger les cycles de migration.

Formats examinés


Recommandations

La comparaison de ces formats ne doit pas induire en erreur: il n'existe pas qu'un seul format d'archivage idéal pour les données graphiques. Il est au contraire indispensable d'inclure le cas concret d'application et l'évaluation archivistique dans la décision du format. Dans certains exemples, ce constat doit être approfondi en lieu et place d'une recommandation générale:
Les archives doivent étudier ces réflexions, à l'encontre de leur volonté, lors de l'élaboration de recommandations et de directives relatives aux formats graphiques d'archivage afin de disposer d'un nombre de formats différents aussi réduit que possible.

Bibliographie

Memoriav recommendations photo. La conservation des photographies.
2007
http://fr.memoriav.ch/dokument/Empfehlungen/recommandations_photo_fr.pdf
Murray, James D.; vanRyper, William: Encyclopedia of Graphics File Formats. Second Edition. Bonn etc, O’Reilly 1996.
Cornell University Library, Digital Imaging Tutorial: Common Image Formats
http://www.library.cornell.edu/preservation/tutorial-french/presentation/table7-1.html
The National Archives (ed.), Digital Preservation Guidance Note 5: Image Compression
http://www.nationalarchives.gov.uk/documents/image_compression.pdf
Wikipédia: graphique matriciel
http://fr.wikipedia.org/wiki/Image_matricielle
Wikipédia: graphique vectoriel
http://fr.wikipedia.org/wiki/Image_vectorielle

last update: georg.buechler - Tue, 19 Mar 2013 [12:23:15]
Copyright © by Koordinationsstelle für die dauerhafte Archivierung elektronischer Unterlagen
Copyright © by Centre de coordination pour l'archivage à long terme de documents électroniques